Un samedi sous la mer …

13/09/2014:
Départ inhabituel, 7h30 au club au lieu des 6h usuels, étrange je m’étais habitué à me lever avec les poules.
Bises du matin, rigolades, recensement du matos.
Avant de partir, Vincent nous propose de faire un test culinaire. Une nouvelle boulangerie vient de s’ouvrir et Vincent nous a ramené une Pogne.
Certains pensent que la boulangère est bonne commerçante et a hypnotisé notre président – un peu comme dans blanche neige, mais en réalité, c’était une merveille au doux gout du « Fait Maison ».
Nous voila fin prêts et dispo pour le SUDDDD!!!! Cassis nous voila !

A mon bord Marjo et David, deux compères de route sympa (aucun n’a dormi – normal tout le monde a fait sa nuit).
Première pause, au grand temple des habitudes, aire de Lançon.
Franck et Delphine eux aussi nous ont fait goutés leur mets (un cake au Rhum, et une brioche venue des hauts plateaux (- euh zut c’était du Panettone).

Allez j’accélère, nous voila arriver dans cette charmante ville de Cassis, son port fermé en rues piétonnes, ses rues en sens unique, et le club que l’on ne trouve pas….. Bref, notre instant nous convainc que le bateau devrait être au port – logique non ?- bref, on descend notre matos, je laisse mes amis en chien de garde autour du matos sur le port, et je pars à l’aventure pour garer la voiture.
Oh grande merveille, le club se trouve à coté du parking tout en haut du village! Bref, j’ai une suée à penser à Marjo et David qui devront remonter les affaires.
Poussée d’adrénaline injustifiée, car dans sa grande gentillesse Raphael est venu leur porter mains fortes et en plus prendre ma grosse caisse. MERCI MERCI MERCI !!!
Ah j’oubliais, on ne m’avait pas prévenu que les caisses n’étaient pas autorisées dans le bateau. Détail me direz-vous !!!! Pas vraiment.

Tout le monde se prépare, prend son diable et son bloc et s’apprête à embarquer sur le bateau.
Une course intrépide de diables dans les rues sinueuses de Cassis a lieu au grand dame des touristes nonchalants.
Une fois à bord, recensement des matelots, 1 – 3 etc… Euh mais il manque Delphine, Sébastien et Franck ??? Mais ou êtes vous?
Après renseignement ils ont confondu l’Italie avec l’Espagne. Sébastien nous expliquera que son GPS n’est pas à jour et que le plus court chemin n’est certainement pas de suivre les panneaux……

Première plongée matinale : Calanque d’Oule
Site lunaire, paysage minéral, avec tombants, ambiance sympa, eau chaude et le passage des zones rocheuses au banc de sable sous les rayons de soleil qui donne une ambiance magique.
Seul regret les poissons mais où sont-ils?
Ambiance à bord toujours joyeuse – c’est aussi ca le CSTT – et encore beaucoup plus sympa surtout après la potion magique de la patronne.

Retour au port, avec l’accueil chaleureux de Lydie qui nous attend.

Grand adage de Cassis: ce que tu fais dans un sens, dans l’autre sens tu feras !
Bon Ok, descendre les blocs avec les diables c’était marrant, les remonter c’est plus ch… !
Heureusement, l’apéro anisé est offert à l’arrivée !!

Accélérons l’histoire, si vous voulez bien ….

Nous voila à l’heure magique du pic nique, direction la plage !!!!
Delphine, Franck et Sébastien nous attendent (oui ils ont enfin trouvé leur chemin) et nous ont réservé une plage bétonnée, les pieds dans l’eau en plein cagnard. Un air de vacances quoi!!

Passage réservé aux plus de 18ans: Franck dans son échappée aquatique avec Sébastien nous a ramené non pas une vahiné mais juste son collier de fleur. Un jeu des 7 erreurs, non ! C’est bien vrai, la photo à l’appui sur le site du club !! (enfin si Franck autorise la publication)

Nolan, lui s’est réservé une aventure à la Indiana Jones, en nous expliquant qu’il a essayé de pécher un poulpe horrible et gigantesque.

Valérie, a préféré provoquer nos gentils voisins, en leur réclamant une bière, pas de bol, ils étaient très gentils et lui en ont proposée une !!!
Le plus dur pour Valérie a été de la boire ;-))

Vous l’aurez compris, entre les épopées, le pique-nique, la douce musique orientale de nos voisins, et sans oublier la sieste à coup de soleil, tout se passe tranquillement.

Plongée de l’après midi: direction la pointe de CACAU
Cette fois si, nous y sommes tous, prêts à nous en mettre plein la vue.
Et bien c’est gagné, le site est superbe, on trouve de tout : faune, flore, tombant, canyon, et même des canons…

Nota: non cette fois Fabrice ne s’est pas trompé de direction, mais ca aurait pu si Franck avait insisté à partir dans le bleu à la recherche de l’ile de Riou – alors qu’il suffisait juste de faire le tour du sec.
Bref, 1h de balade dans les 20m, à la rencontre de Dorade, Mérous, Sar etc…

Retour au port, douche à l’eau froide pour certain(e)s sur le bateau et potion magique toujours appréciée.

Une fois au club, et dans l’attente de ce que l’on fait, deux animations sont proposées:
* regarder les femmes se garer (faut dire que l’on a eu du lourd ! Une charmante demoiselle qui descend de voiture sans serrer son frein à mains dans la rue en pente – Heureusement un superman est arrivé pour la retenir (la voiture, pas la demoiselle); et grand clou de la soirée, Madame avec un gros SUV qui essaie de se garer dans un mouchoir de poche pour Fiat 500 ou Mini ou nous disant que c’est de notre faite, nous la stressons. Bref, que de spectacle !!! (Aucune allusion machiste de ma part).

* partie de foot avec un pot de YOP pour les autres

L’heure tourne, on décide enfin d’aller se restaurer au port. Seuls manquent Sébastien et Lydie.
Au passage, il faut raconter que Franck pendant le repas se rappelle que les clefs de sa voiture et de chez lui sont dans la voiture de Seb en route vers on ne s’est trop où ? pourvu qu’il reste sur l’autoroute …..
Gestion logistique assurée, nous pouvons savourer le souri d’agneau, Loup de mer, salade et tartare, accompagné du rosé et blanc du coin….

Apres s’être restauré, mon équipage de route, ajouté de Delphine, décidons de nous retourner à la maison.
Un grand débat est lancé avant de monter dans la voiture, qui va aller devant pour m’accompagner.
OK je sens peut être la mer, mais c’était pas une raison pour m’éviter, ou de me le faire comprendre si franchement.
Ouf mon sex appeal est sauf, en fait tout le monde voulait dormir à l’arrière du véhicule.

Bref, je les menace de leur mettre de la techno trance, ou Annie Cordy s’ils m’abandonnent !!
La répartition s’est faite: Marjo à l’avant, David et Delphine à l’arrière.

Ca n’empêche qu’à leurs demandes, ils ont voulu écouter ma playlist.
Pas de bol, je n’ai que des musiques étranges venues de ma région celte.

Apres un ras le bol prononcé, Marjorie décide de prendre les choses en mains et de nous fait écouter son musicien préféré : Igor Presnyakov (à écouter et voir sur Youtube, il a des tenues que je vous laisse découvrir)
Son nom est imprononçable, mais il faut avouer qu’il est doué…
Malgré quelques légers problèmes de réceptions 3G, nous arrivons à monter un Blind test avec Igor dans la voiture.
Ambiance assurée !!!!

Il faut être franc, David nous a laminés. Nous n’avons rien pu faire face à son immense connaissance musicale.
NDLR: à prendre en compte si vous devez faire un pari

0H00 : nous voila arrivé au club! Adieux sur le parking et fin d’une journée superbe aux senteurs de vacances prononcée (j’ai encore les marques de coup de soleil).

Merci à Vincent et tous ceux qui ont organisé cette sortie club
Comme d’habitude, j’ai apprécié, l’accueil, le soleil, les gâteaux, le rosé, le site de plongée, la bonne humeur, et tout simplement être ici avec tous ceux du CSTT. Vivement la prochaine sortie !!

Philippe